Investir en France : des baisses de prix mais pas de regain du côté des investisseurs…

Avec toujours plus de nouvelles contraintes, comme la chasse aux niches fiscales… Le secteur de l’immobilier est en berne, malgré des taux toujours très bas en 2013. L’immobilier de défiscalisation est en berne et le Duflot semble connaïtre un démarrage lent et pas l’engouement du Scellier à son départ qui affichait des rendements plus intéressants. Le crédit malgré des taux bas, les banques ne semblent pas surchargées de demande d’investisseurs.
Les investisseurs ne cachent pas leurs inquiétudes face à la politique française, ils préfèrent miser sur des contrées où la fiscalité est moins confiscatoire et plus stable, des pays qui déroulent le tapis roule à ceux qui investissent. Exception faite, des Qataris qui eux ont des cadeaux fiscaux, jamais remis en cause lorsqu’ils investissent chez nous, alors qu’ils auraient les moyens de payer, paradoxe de notre société et de la mondialisation peut être…


Laisser un commentaire